Sélectionner une page

EXTENSION ET RESTRUCTURATION D’UNE ÉCOLE PRIVÉE À BOUAYE (44)

Maître d’ouvrage

OGEC

Caractéristiques

Contact :
DDEC / T. 02 51 81 64 33 / Mme Cavaro
OGEC / T. 02 40 65 51 00 / Mme Auffray
Mission : BASE + EXE
Montant bâtiment + extérieurs : 1 250 000,00 € HT
Valeur économique : octobre 2015
Surface : 1000 m2 SHON
Rôle : architecte mandataire
Études en cours / Livraison septembre 2017
Concours lauréat

Maîtrise d’oeuvre

Bigre ! architecte mandataire

Ecgg économiste
Kypseli fluides & conseil environnemental
Even structures

Entreprises
Programme

Extension & restructuration d’une école privée

École maternelle de 4 classes + ateliers / école élémentaire de 3 classes + ateliers / bibliothèque / salle de repos / salle de motricité / locaux techniques et de services / préaux et cours

Perspectives

Bigre !

Composée de bâtiments hétéroclites construits à différentes époques, l’école Notre Dame de la Trinité semble souffrir d’espaces mal adaptés aux usages (accueil périscolaire, motricité, salle de repos et informatique) à l’accessibilité (maintes différences de niveaux, étages sans ascenseur…) à la pédagogie (équipement informatique…) et aux préoccupations environnementales actuelles (déperditions thermiques, renouvellement et qualité de l’air…). Cependant, le bâtiment B dispose du caractère et de l’esprit d’un «petit patrimoine» qu’il est intéressant d’intégrer à la réflexion et de révéler à l’occasion du projet de renouvellement de l’école. Un projet d’habitat en extension urbaine se développe sur la parcelle voisine de l’école au Nord-Est. Depuis cette parcelle, l’école Notre dame de la Trinité pourrait bénéficier d’une nouvelle identité sur l’espace publique. Notre proposition s’appuie sur les possibilités offertes par la démolition des bâtiments modulaires et la création de cette extension urbaine afin de ré-orienter l’école et son accès vers ces nouveaux espaces publics. Nous proposons de retravailler les limites de l’école Notre Dame de la Trinité en supprimant le mur qui relie les bâtiments C et B. Associée à la démolition du bâtiment A implanté en limite séparative, nous proposons la création d’une clôture ajourée mêlée à la végétation qui laisserait la vue sur les cours depuis les nouveaux espaces publics.

Ce nouveau traitement des franges permettrait de révéler chaque pignon des bâtiments existants. Associée à cette nouvelle orientation de l’école, nous optons pour la réalisation d’une extension très compacte sur deux niveaux. Implantée parallèlement au bâtiment B sur l’emprise de la cour maternelle, cette extension abrite au rez-de-chaussée les espaces des maternelles et à l’étage ceux des élémentaires. Ainsi placée, elle permet de libérer une part importante de l’emprise foncière de la cour maternelle, créant un disponible pour de futures extensions.

Le projet présenté préserve la qualité sanitaire de l’air intérieur, ce point nous paraît particulièrement important dans une école au vu du temps qui y est passé par les élèves, les enseignants et les personnels, d’autant plus quand on connaît les effets délétères des perturbateurs endocriniens (COV, plastifiants,…) sur les organismes. Nous avons fait le choix d’une VMC double flux à haut rendement pour assurer le renouvellement d’air réglementaire en préservant le confort thermique du bâtiment et en limitant les coûts d’exploitation, notamment énergétique, contribuant ainsi à la diminution des émissions de CO2.
L’ensemble des sols intérieurs (hors sanitaires) est traité en caoutchouc. Posé avec des colles sans solvants, il ne dégage aucun polluant dans l’atmosphère intérieur. Il est de plus nettoyable à l’eau pure, ce qui élimine les émanations et les coûts liés à l’utilisation de produits d’entretien. Ce matériaux possède des qualités de résistance mécanique nettement supérieur aux autres revêtements de sol souple et est particulièrement pérenne.

Démarche environnementale :

  • Bâtiment Basse Consommation
  • Compacité du plan et des volumes
  • Éclairage naturel sur tous les espaces intérieurs et éclairage artificiel basse consommation
  • Ventilation double flux et récupération d’énergie
  • Qualité acoustique des espaces intérieurs et protection extérieure