Sélectionner une page

CONSTRUCTION D’UNE MÉDIATHÈQUE ET D’UN PÔLE ENFANCE À L’ILE D’YEU (85)

Maître d’ouvrage

COMMUNE DE L’ILE D’YEU (85)

Caractéristiques

Contact : MAIRIE – 02 51 59 45 45
Mission : BASE + EXE + OPC
Montant bâtiments : 2 873 400,00 € HT
Montant extérieur : 274 848,00 € HT

Surface : 1 275 m2 SHON
Rôle : architecte mandataire
Concours non lauréat

Maîtrise d’oeuvre

BIGRE ! architecte mandataire



LE VÔTRE paysage & urbanisme
ECGG économiste
KYPSELI fluides & conseil environnemental
EVEN structures
ACOUSTIBEL acoustique
AMC VRD
GOTEC OPC

PROGRAMME

CONSTRUCTION D’UNE MÉDIATHÈQUE ET D’UN PÔLE ENFANCE / Dans le cadre de son développement la Commune de l’Ile d’Yeu souhaite renforcer l’activité culturelle par la création d’un nouvel équipement structurant. Le site retenu est celui du Petit Chiron, adressé Rue du Petit Chiron et rue du Puits Raimond, entre l’Église, l’EHPAD et le cinéma. Sur ce terrain, une partie des bâtiments est inoccupée et l’autre est utilisée par la structure de loisirs périscolaires. L’ensemble des bâtiments est voué à démolition. Le projet porte sur la construction d’un nouveau bâtiment regroupant plusieurs activités liées à la Culture : la structure de loisirs périscolaires, 247 m² ; une Médiathèque de type « troisième lieu », 562 m² ; le service du patrimoine de la Commune, 195 m² ; le service des archives municipales, 86 m².

Perspectives

Karl Souprayen

L’ENVIRONNEMENT EXISTANT
Dans les hauteurs de Port-Joinville, le site du Petit Chiron retenu pour l’édification de l’équipement multifonctionnel souffre aujourd’hui d’un manque de visibilité tant depuis la place du Général Buat et l’Eglise Notre Dame du Port-Joinville que depuis l’Impasse du Puits Raimond. A nos yeux, ce site a deux atouts d’importance :
– Il revêt d’importantes qualités paysagères (intérêt archéologique des Pierres à Cupules, arbres de haut jet, puits, murs et murets de pierres),
– Il bénéficie de proximité avec le Quai du Port, le Ciné Islais, l’Hopital Local et les facilités offertes par Port-Joinville.
La construction du nouvel équipement initie la création future d’espaces publics en lieu et place des parcelles 115 & 116 qui confèreront de grandes qualités à la séquence urbaine et paysagère de la Place du Général Buat à l’Hôpital Local de l’Ile d’Yeu.

LE PARTI URBAIN & PAYSAGER
L’idée génératrice du projet est d’insérer le nouvel équipement dans la trame urbaine et paysagère à travers les axes suivants :
– Implantation sur un axe Nord-Ouest / Sud-Est, comme les constructions existantes desservies par les rues du Petit Chiron et du Puits Raymond,
– Division du programme en trois entités pour s’étirer dans la parcelle et bénéficier des arbres et mûrets conservés : accueil de loisirs au Sud-Ouest sur l’impasse du Puits Raimond, Services Patrimoine, Archives Municipales et espaces communs au centre, Médiathèque sur la rue du Petit Chiron,
– Des gabarits proches du bâti traditionnel de l’île et dialoguant avec ceux des parcelles voisines,
– Volonté de valoriser la trame du parcellaire existant en conservant notamment le mur qui traverse l’ensemble des parcelles du projet dans la longueur,
– Respect de l’altimétrie des parcelles : le projet s’étage dans la pente depuis la rue du petit Chiron vers l’impasse du puits Raimond.
– Respect du patrimoine arboré: tous les arbres remarquables sont conservés.
Le principe de composition du projet propose d’implanter un ensemble d’équipements au sein de multiples jardins plutôt que d’imposer un équipement monolithique :
– Volonté de mettre en valeur les composantes paysagères de la parcelle, le «petit patrimoine» : les murs de pierres, les arbres, les puits et les pierres à cupules,
– La configuration du parcellaire implique une implantation du bâti en retrait par rapport aux voies. Ainsi, les points d’appel depuis les deux rues sont des éléments de patrimoine naturel : au nord les pierres à cupules, au sud le grand chêne vert,
– Lorsque le bâti présent en front de rue côté nord (parcelle 115) sera supprimé, un parvis s’ouvrira à l’avant de la médiathèque sur la rue du Petit Chiron. On pourra alors imaginer sur cet espace un signal végétal à l’image du chêne vert au sud,
– Le «parc» est constitué d’un ensemble de jardins. Le projet se compose en effet d’une alternance «espace paysager / bâti» du nord au sud de l’îlot : jardin des pierres à cupules, jardin de lecture de la médiathèque et square public, jardin de la salle d’exposition, prairie et cours de l’accueil de loisir, offrant ainsi une continuité et des qualités d’espaces publics depuis la rue du petit Chiron jusqu’à l’impasse du Puits Raimond.
– Certains espaces sont accessibles à tous, tandis que d’autres sont dédiés aux usagers des équipements publics. Dans tous les cas, les espaces paysagers seront visuellement très ouverts depuis les circulations publiques, par la mise en place de clôtures basses et ajourées le cas échéant,
– Les espaces de jardin sont conçus comme des espaces intimes, de petite dimension, insérés entre murs et bâtis, à l’image de la composition urbaine tra­ditionnelle de l’île.
– Une venelle dessert l’ensemble des équipements, réservée au déplacement doux, elle permet un accès pontuel aux véhicules de livraison.

LE PARTI ARCHITECTURAL
Les volumes composés sont très simples et reprennent la typologie islaise.
– Ils sont dessinés avec des toitures à deux pentes, des pignons bien lisibles dans la trame urbaine et sont reliés entre eux par les murs de pierre conservés.
– Les entrées sur chacune des entités sont identifiées par des volumes à la géométrie plus marquée, identifiant les nouveaux usages offerts à la population dans le bâti traditionnel de la rue du Petit Chiron.
– Associés à ces géométries, les matériaux proposés pour les trois bâtiments leur confèrent leur caractère d’équipements publics. Tandis que les toitures sont revêtues de zinc accueillant discrètement la surface nécessaire aux panneaux photovoltaïque, les façades sont habillées d’un bardage en lames de bois grisant avec le temps et régulièrement perforées d’un motif de trous ronds comme on en observe sur les volets des maisons islaises.
– Le bardage bois illustre et revendique pour nous un mode constructif contemporain et soucieux de son environnement mais est également une révérence aux cabanes de pêcheurs qui marquent les côtes de l’Ile.
– Tandis que les façades orientées au Sud sont largements ouvertes, mais protégées par des jambages et des avancées de toiture formant des auvents en creux, les façades Nord sont marquées par de plus petites ouvertures à l’image de celles que l’on observe sur l’Ile d’Yeu.
– Enfin, les volumes d’entrée et les auvents en creux des façades Sud sont teintés des couleurs repérées sur les volets de l’Ile d’Yeu, elles même issues des restes de peinture marine utilisée pour la coque des bateaux de pêche.

UNE ARCHITECTURE AUDACIEUSE ET DOUCE
Notre projet developpe une architecture audacieuse mais simple et généreuse aussi bien dans sa volumétrie et ses modes constructifs que dans ses choix techniques. De ce fait le projet s’inscrit parfaitement dans la démarche de sobrièté architecturale de l’Ile d’Yeu. Faisant appel à des savoirs faire et des maté­riaux locaux, le nouvel Equipement Multifonctionnel du Petit Chiron favorise une économie de proximité et des espaces de qualité.

LE PARTI FONCTIONNEL / LA MÉDIATHÈQUE
Depuis le parvis, l’entrée de la Médiathèque se fait par un auvent protégé et un sas thermique vitré qui abrite la boîte retour d’ouvrage.
– Aux heures d’ouverture de la Médiathèque, l’accueil et le poste de travail des bibliothécaires sont dans le prolongement direct de l’entrée sous la jonction des rampants de la toiture. La Médiathèque est conçue comme un espace ouvert unique où rayonnages et collections sont au centre, tandis que chauf­feuses et tables de travail sont disposées le long de façades vitrées offrant des vues sur les jardins aménagées au Sud-Ouest. A côté de l’accueil, le public peut prendre un café et choisir dans les présentoirs de presse le journal qu’il pourra consulter sur la terrasse en gradin qui rejoint le terrain naturel du jardin.
– Pendant et après les heures d’ouverture de la Médiathèque, la salle d’animation-auditorium peut fonctionner indépendamment tout en bénéficiant toujours d’un accès sur les sanitaires du public. Aménagé en gradin, l’auditorium peut recevoir projection, concert, conférence, débat…Quand il n’y a pas d’activité particulière dans l’auditorium, il peut rester ouvert sur l’espace jeunesse, devenant ainsi une extension des espaces de lecture : les enfants peuvent y bouquiner confortablement sur les gradins en attendant l’heure du conte.
– En dehors des heures d’ouverture, l’espace numérique et le fablab, aménagés le long de la façade Nord-Est sont également accessibles au public. Vitrés sur les espaces de lecture de la Médiathèque, ils permettent également de disposer d’espaces de travail en groupe ou d’offrir des postes informatiques en libre service en dehors des temps d’apprentissage.
– Dans la continuité de ces espaces, l’espace jeux bénéficie d’un emplacement un peu plus isolé propice à des activités de groupe ne gênant pas le reste du public.
– Depuis les espaces de consultation, une galerie relie le Pôle Archives & Patrimoine qui permet au public de rejoindre l’espace d’exposition et d’animation de découverte du patrimoine et aux personnels de gagner les espaces communs des différents équipements.

LE PARTI FONCTIONNEL / LE PÔLE ARCHIVES & PATRIMOINE
En complément de la galerie assurant la liaison avec la Médiathèque, le Pôle Archives & patrimoine dispose d’une entrée publique indépendante protégée par un auvent coloré aisément repérable depuis la venelle.
Depuis le hall, ce pôle accueille les trois entités suivantes :
– Les services de la Médiathèque : bureaux, bureau du responsable, atelier et réserve.
– Les archives et le bureau de consultation en lien direct avec le auvent et l’entrée.
– La salle d’exposition, l’atelier de préparation des expositions, l’atelier archéologique et les sanitaires du public. La salle d’exposition est accessible depuis la Médiathèque par la galerie, elle dispose d’un accès indépendant sur la venelle, d’une terrasse dédiée et d’un accès au jardin.
Enfin, ce pôle accueille un ensemble de locaux communs à l’ensemble des services : bureau direction et bureau libre, sanitaires du personnel, locaux ménage et déchets ainsi qu’une tisanerie commune ouverte sur la terrasse au Sud-Ouest.
La salle d’exposition dispose, en complément de sa terrasse d’un jardin ouvert sur la venelle qui permet d’organiser de nombreuses manifestations à la belle saison.

LE PARTI FONCTIONNEL / LE PÔLE ENFANCE
Egalement ouvert sur la venelle, via la cour d’entrée, le auvent coloré de l’accueil de loisirs distribue un hall agrémenté de casiers, de bancs et de patères à l’échelle des enfants ainsi que de surfaces d’expositions sur les murs. Depuis ce hall, on accède au bureau du personnel et aux sanitaires personnels et enfants et aux différentes salles d’activités. On peut également rejoindre la cour d’accueil et de jeux.
Une première salle permet le regroupement avant de lancer les activités dans les salles principales : la salle 2 permet les activités plus salissantes comme la peinture et dispose d’amples éviers pour le nettoyage ; la salle 3 s’ouvre sur la première par une large paroi coulissante et est aménagée pour accueillir les activités de cuisine et de jeux de société.
toutes les salles ont des vues et des accès directs soit sur la cour d’accueil, soit sur la prairie où l’on peut jouer à l’abri des arbres conservés.